J'ai lu : Le Pape, le Kid et l'Iroquois, d'Anonyme

lundi, février 15, 2016


Bonjour Une semaine ! Une semaine que je n'ai rien écrit, et autant vous dire que ça a été très, très frustrant pour moi... J'avais les idées, mais impossible de faire autre chose que de dormir et attendre que ma grippe passe... Ces dix derniers jours n'ont pas été très drôles pour moi, puisque j'ai été malade (je le suis toujours, mais ça s'est transformé en simple rhume donc je peux enfin revivre !), et que je n'ai rien fait du tout... J'ai pris énormément de retard, que ça soit au niveau de mes cours ou de bébé blog ! La première bougie a été soufflée Vendredi dernier, et je n'ai pas pu vous poster quoi que ce soit (j'en suis vraiment désolée)... J'ai prévu un concours, et je vais tout faire pour le mettre en place pour ce week-end, avec un gros article de remerciements et tout ce qui va avec (pour l'heure, j'essaie de me remettre dans le bain, alors j'espère que vous me pardonnerez ce retard En tout cas, j'espère de tout cœur que vous allez bien ! Les vacances se rapprochent doucement (si vous faites partie des personnes qui en jouissent déjà, sachez que je vous déteste), et j'ai vraiment hâte : Pouvoir souffler, me reposer et en profiter pour m'avancer sur les travaux que j'ai à faire pour la fac !

Aujourd'hui, c'est pour une nouvelle revue littéraire que je vous retrouve ! Je vous avais déjà parlé vaguement du roman du jour sur Instagram et sur bébé blog, mais je n'ai jamais pris le temps de le terminer (et pourtant, ce n'est pas l'envie qui manquait !). Ma grippe a au moins eu un côté positif : J'ai pu dévorer les quelques cinq-cent pages de ce bouquin, et ce, à vitesse grand V !  Le titre et la photo ci-dessus vous l'indiquent, ce billet sera dédié au dernier roman d'Anonyme : Le Pape, le Kid et l'Iroquois. Si vous ne le saviez pas déjà, Anonyme est mon auteur favori, avec John Green, et chacun de ses romans m'a plu. Celui-ci ne fait pas exception à la règle, et je vous invite dès à présent à lire mon avis à son sujet (◡‿◡cliquez sur les photos pour une meilleure qualité



Sixième roman de l'auteur, Le Pape, le Kid et l'Iroquois est sans doute mon favori de tous. Si vous n'êtes pas familier(ère)s avec l'oeuvre d'Anonyme, ce roman-ci n'est peut-être pas fait pour vous. Il se lit très facilement, évidemment, mais on y retrouve des personnages présents dans tous les autres (Le Livre Sans Nom et Psycho Killer, pour ne citer que ceux-ci), et certaines références vous échapperont sans doute (de plus, vous serez spoilé(e)s sur la fin des autres livres, même si ça n'est pas si grave que ça au final). Cependant, ce sixième écrit peut tout de même se lire indépendamment du reste sans souci, puisque c'est une toute nouvelle histoire avec quelques nouveau personnages. 

Si j'ai tant apprécié ce roman, c'est parce qu'il regroupe tous les éléments que j'aime le plus dans l'écriture d'Anonyme : Des personnages charismatiques qu'on aime autant qu'on les déteste, une histoire complètement barrée mais qui, étrangement, demeure crédible, des rebondissements à chaque chapitre et aussi et surtout, le Bourbon Kid. Pour le décrire dans les grandes lignes, le Kid est le premier grand "méchant" des livres d'Anonyme. C'est un psychopathe et un serial-killer absolument génial (dit comme ça, j'ai l'air folle je sais, mais croyez-moi, si vous ne tombez pas sous son charme, je ne vous comprendrais pas), et j'aime tellement ce personnage que je n'ai pu qu'être heureuse de le retrouver ici. 

Le résumé, que je vous montre plus haut, vous donne un très, très petit aperçu de ce qui vous attend si vous vous attelez à la lecture de ce mastodonte : Des meurtres, une mission très bizarre et... Le Pape. L'intrigue, sans trop vous la dévoiler, tourne en effet autour de ce personnage. Il est annoncé qu'il se fera assassiner (mais par qui ?) le jour d'une fête de Noël à douze heures douze précises. Une course contre la montre débute alors, et jusqu'au dernier moment, on se demande qui est la fameuse personne qui risque de mettre fin aux jours de cet homme saint (et bon dieu - sans mauvais jeu de mots - on ne s'y attend vraiment, mais alors vraiment pas !).

Comme pour tous les livres d'Anonyme, celui-ci est plutôt destiné à un public mature, puisqu'il contient des scènes violentes (et dégoûtantes - c'est la première fois que j'ai eu des hauts-le-cœur en lisant !) ainsi que des dialogues peu soutenus, si vous voyez ce que je veux dire. Bref, encore une fois, on a l'impression de lire un scénario de Tarantino (mais je persiste à dire que ce n'est pas lui qui se cache derrière le nom d'Anonyme !), et ça n'est pas pour me déplaire. Le Pape, le Kid et l'Iroquois est de ces romans qui font passer un très bon moment et qui nous tiennent en haleine du début à la fin (je vous avoue tout de même avoir été un tout petit peu déçue par l'épilogue - mais ça n'est que mon avis personnel, il ne "gâche" en rien la lecture !), et je ne peux que vous conseiller de vous y essayer si vous avez 21€ à mettre dedans (il les vaut, c'est une promesse) !



Et voilà, c'est la fin de cette revue littéraire  J'espère qu'elle vous aura donné envie de vous plonger dans l'univers déjanté d'Anonyme, et si c'est le cas, je vous invite à me donner votre avis à propos de votre lecture ! En tout cas, je vous parle de ce roman-ci, parce que c'est le dernier sorti, et parce que je viens tout juste de le terminer, mais toute la bibliographie de cet auteur est géniale, et c'est assez rare que j'aime autant lire de gros romans comme les siens ! (◡‿◡)

 Pour me contacter : plumvent.leblog@outlook.fr

You Might Also Like

2 plume(s) déposée(s)

  1. Bonjour,
    Pour ma part, c'est peut-être celui de la série que j'ai le moins aimé. Le Bourbon Kid n'y est que peu présent tout de même. Ça laisse plus de place à des persos secondaires comme Rex ou Elvis mais c'est dommage. Et l'ambiance y est moins sombre (dans tous les sens du terme) que dans les premiers livres. Pour moi, c'est un crossover un peu décevant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey bonjour ! Ah oui ? C'est dommage :( C'est vrai que le Kid n'est que très peu présent, je suis tout à fait d'accord, mais je pense que le personnage le plus "important" ici devait être Joey, parce qu'on le voit vraiment souvent :) ! En ce qui concerne l'ambiance, c'est vrai qu'elle est plus tournée vers les scènes comiques, et elle est bien moins pesante. C'est dommage que tu ne l'aies pas vraiment aimé :( !

      Bonne journée et merci pour ton passage (◡‿◡✿)

      Supprimer

Si vous voulez laisser un avis, par ici (◡‿◡✿)

Billets sponsorisés

Les articles accompagnés de ce logo sont des articles rémunérés

Crédits

Sauf mention contraire (citation des sources), tous les textes et images présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit.
Follow my blog with Bloglovin