J'ai lu : Marked Men Saison 1 Rule, de Jay Crownover

samedi, mars 26, 2016


Et bonjour !  Comment allez-vous ce matin ? J'espère que votre semaine s'est bien passée (mieux que la mienne en tout cas), et que malgré les événements de Mardi, vous allez bien, et vos proches également. Il y a quelques temps (deux ou trois semaines je crois), je vous avais annoncé sur Twitter que la maison d'édition Hugo Roman m'avait contactée pour écrire une revue sur le roman Marked Men. Habituellement, je ne me tourne pas tellement vers ce genre que l'on appelle "New Romance", mais j'ai apprécié Cinquante Nuances, et j'aime lire du "mum porn" (comme on dit maintenant) de temps en temps (avouez-le, on le fait tous). C'est donc avec plaisir que j'ai accepté cette collaboration et que je me suis attelée à la lecture  Si vous souhaitez savoir ce que j'ai pensé de Marked Men, lisez la suite (◡‿◡cliquez sur les photos pour une meilleure qualité | cet article a été écrit en collaboration avec Hugo Roman



Marked Men est un roman qui se lit très facilement, sans prise de tête. La lecture est agréable, l'écriture est fluide, claire, et l'histoire ne fait pas de tours et de détours absolument inutiles : On va droit au but, sans pour autant se précipiter. Je pense que c'est ça qui m'a le plus plu avec ce bouquin, parce qu'après avoir lu After et Cinquante Nuances, je peux vous dire que les "je t'aime mais en fait je veux pas être avec toi même si tout le monde sait qu'on va se retrouver après moultes aventures", et bien c'est fatiguant et lassant. J'ai surtout apprécié le fait qu'il s'agisse vraiment d'une histoire d'amour, et pas d'un roman avec des scènes de sexe à tous les chapitres.

Aussi, j'ai beaucoup aimé les personnages, qui ne sont pas clichés pour un sou. Shaw est une héroïne équilibrée, qui oscille entre force et faiblesse, sans pour autant devenir insipide et agaçante. Rule est peut-être le plus "détestable" (et encore, le mot est fort), avec son côté "je ne veux pas avouer mes sentiments", alors qu'on sait très bien qu'il est attiré par Shaw (ce n'est pas du spoil puisqu'on le comprend dès le début). Tous les autres personnages (Ayden, Rome...) sont attachants, et on se met directement dans l'ambiance. Aussi, vous le savez, j'adore les modifications corporelles (bien que je n'aie jamais passé le pas), alors l'univers de Marked Men n'a pu que me plaire.

Si j'avais un côté négatif à mettre en avant, c'est tous ces personnages des parents fermés d'esprit et bornés, qui sont vraiment exécrables et un peu trop "faciles". Je veux dire par ici que ç'aurait été sympathique de voir des parents qui ne sont pas restés au siècle dernier, et qui accepteraient sans broncher les frivolités de leurs enfants (enfin, je comprends que les tatouages et tout le reste ne plaisent pas, mais j'ai trouvé les réactions de la mère de Rule bien trop exagérées, même si elle avait d'autres raisons - que je ne dévoilerais pas ici)... J'aurais aimé voir du changement de ce côté-ci, un peu d'innovation !

Vous l'aurez compris, Marked Men est un bon roman si vous cherchez à vous divertir, sans vous prendre la tête. Malgré les quatre-cent et quelques pages, je ne me suis jamais ennuyée, et j'ai dévoré chaque chapitre avec entrain. Evidemment, si vous voulez quelque chose qui demande réflexion, qui se traîne un peu, qui se base beaucoup sur l'aspect psychologique d'un personnage, passez votre chemin. Comme je vous l'ai dit, ici, on va droit au but, en gardant un rythme très juste quand même. Aussi, si vous n'êtes pas friand(e)s des scènes sexuelles trop détaillées, vous pourrez quand même lire ce roman. Effectivement, il y a des passages de ce genre, mais je crois qu'il ne s'agit là que de cinq ou six scènes (voire moins), et elles ne s'éternisent pas sur vingt pages. Bien entendu, c'est une lecture réservée à un public mature, et certains propos et passages pourraient choquer. En ce qui concerne le prix (17€), je ne le trouve pas spécialement exagéré pour un livre de cette taille, même si je ne vous cache pas que l'époque des romans à 10€ me manque vraiment... Enfin bon ! Je ne sais pas si je lirais la suite ou non, parce que pour l'instant j'ai une grosse pile à lire, mais qui sait, un jour peut-être !



Et voilà, c'est la fin de cette revue ! J'espère que vous l'aurez appréciée ! En tout cas, ce fut un plaisir de travailler avec Hugo Roman, et c'est avec plaisir que je ferais de nouveau ce genre de collaboration ! Merci encore à l'équipe pour votre confiance (et votre patience, au vu des soucis qu'il y a eu avec la réception de l'exemplaire), j'ai été très honorée d'être contactée pour parler de votre livre ! (◡‿◡)

 Pour me contacter : plumvent.leblog@outlook.fr

You Might Also Like

2 plume(s) déposée(s)

  1. Merci pour cet avis que tu as fait. Je le lirai sans doute mais j'ai aussi une grosse pile à lire haha 😆 En tous cas j'en ai un peu marre des livres du genre After et 50 nuances donc il m'attire ce petit livre !
    17€ je trouve ça cher pour des livres haha petite radine que je suis ^^
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au plaisir ma belle :) ! Je suis d'accord avec toi quant au prix, c'est un peu abusé, mais la plupart des romans que je lis tournent aux alentours de 20/25€, donc 17€, c'est une sacrée économie ahah :P ! Mais bon, c'est vraiment dingue de voir qu'il y a dix ans (dixit la fille qui avait à peine huit ans à l'époque), les romans de six-cent pages coûtaient moins de 15€... LE BON VIEUX TEMPS !

      Merci pour ton passage et bonne soirée (◡‿◡✿)

      Supprimer

Si vous voulez laisser un avis, par ici (◡‿◡✿)

Billets sponsorisés

Les articles accompagnés de ce logo sont des articles rémunérés

Crédits

Sauf mention contraire (citation des sources), tous les textes et images présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit.
Follow my blog with Bloglovin