Souvenirs de voyage : Ma belle Essaouira

vendredi, mai 06, 2016


Et bonjour vous !  Comment ça va ce matin ? Pour ma part, ça va, malgré le stress lié à ces fichus travaux à rendre (c'est le même discours depuis deux semaines, je sais ahah) ! Aujourd'hui, je vais essayer de terminer deux gros dessins, mais ça risque d'être compliqué puisque je dois aller chez ma mère ce soir... Fingers crossed !  Bon, vous vous demandez sans doute qui sont les personnes sur la photo ci-dessus, pas vrai ? Et bien... A gauche, il s'agit d'Abdul, et à droite... Et ben c'est moi (vous avez le droit de rire oui, allez-y, vous avez cinq secondes). C'est en retrouvant cette photo que j'ai eu l'idée pour cet article, où je vais vous parler d'un voyage qui m'a marquée : Celui où je suis allée à Essaouira, en Août 2013. D'avance, je m'excuse pour la qualité changeante entre les photos ! Ce n'est pas le plus important dans ce billet, mais tout de même, ça permet de l'illustrer un peu !  Sans plus attendre, voici, rien que pour vous, un petit bout de tous ces souvenirs qui ont rendu ce voyage au Maroc si particulier (◡‿◡cliquez sur les photos pour une meilleure qualité



Essaouira, ma belle Essaouira... C'était en Août 2013, la semaine de mon anniversaire. C'était mon tout premier voyage en Afrique, et mon dieu, quel voyage ! J'ai passé une excellente semaine, et je crois que je n'aurais pas pu mieux fêter mon anniversaire : Le soleil, la chaleur, la gentillesse des Marocains, les couleurs, goûts et odeurs... Tout était si... Différent, et pourtant, je me suis sentie comme à la maison. Pour tout vous avouer, j'ai largement préféré Essaouira à Marrakech (dont je vous parlais ici et ). Peut-être parce que c'était plus petit, plus "intime", convivial. En tout cas, j'ai adoré cette superbe ville côtière, et je ne demande qu'à y retourner ! 

Je pense quand même que si j'ai autant aimé ce voyage, c'est bien grâce à Abdul. Mais si, vous savez, le petit monsieur qui est sur la première photo ! Abdul, c'est la plus belle et la plus marquante des rencontres que j'aie pu faire. Il nous a interpellés pour voir les bracelets de la fille de l'amie de mon père (à l'époque). Et heureusement ! Au premier abord, on avait hâte qu'il nous lâche (vous savez, tous ces appels pour entrer dans les boutiques, ces façons de retenir les touristes ; ça fait partie du jeu, mais c'est fatiguant), et puis finalement... Finalement, je me suis prise d'affection pour lui. Avec son sourire, sa gentillesse, son thé à la menthe hyper sucré, son talent pour la guitare et le chant, et puis surtout, sa simplicité. Abdul est bédouin, un vrai bédouin j'entends, et il s'était établi dans la médina pour vendre ses trésors (comme il les appelait). Sa boutique regorgeait de tout et de rien, et c'était une véritable caverne d'Ali Baba. Abdul est un personne très étonnante, car il a appris l'anglais, le français, ainsi qu'un peu d'italien et d'espagnol, simplement en voyageant et rencontrant des étrangers. Il est un puits de connaissances, et il nous parlait tout le temps de sa vie de bédouin, des difficultés qu'il rencontrait, mais aussi de son rêve d'aller vivre en France... Abdul est la personne la plus humaine et entière que j'aie rencontrée, et pour tout vous dire, même si on sortait faire des randonnées qui nous sciaient les jambes et nous cassaient le dos, toute une journée, j'insistais à chaque fois pour aller boire le thé avec Abdul, qui nous accueillait toujours avec le sourire. Je me souviens très bien que la veille de notre départ, je ne voulais pas le quitter, quitter sa petite boutique, son sourire, son thé et sa bonne humeur. J'en ai même pleuré, c'est vous dire ! Abdul m'a fait aimer le Maroc, et j'espère pouvoir recroiser sa route un jour...


Mais Essaouira, ce n'était pas qu'Abdul et sa guitare (même si c'est la chose la plus marquante, je dois l'avouer !). Essaouira, c'était aussi une drôle de promenade à dos de dromadaire, à trente kilomètres de la ville, en plein milieu de nulle part. On est allés chez un français, qui tenait une sorte de... "Ferme" à dromadaires, où il proposait des ballades, et même des randonnées sur plusieurs jours. Alors oui, la ballade à dos de dromadaire, c'est un peu l'attrape-touristes par excellence, c'est sûr, mais c'est un peu comme aller sur Times Square si on se perd à New York ! Enfin bref. Cette journée était vraiment excellente, car en plus de la promenade, on a mangé chez ce couple de français (qui étaient très sympathiques au passage). Je crois que je n'ai jamais mangé un aussi bon tajine d'agneau. Mais passons ! La ballade m'a marquée, et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, mon dromadaire s'appelait Zola, alors forcément, la littéraire que je suis n'a pu que jubiler. Ensuite, j'ai pu apprendre (et vérifier) qu'un dromadaire au galop met au moins cinq-cent mètres dans la vue d'un cheval au galop (eh oui !). Je dis "vérifier", parce que tout d'un coup, en pleine ballade, Philippe (le propriétaire français) a crié un mot incompréhensible, et tous les dromadaires se sont mis à courir comme des fous. Mine de rien, c'était très confortable (bien qu'assez stressant puisque je ne m'y attendais pas - mais avec pas mal d'années d'équitation dans les jambes, j'ai su rester en place) ! Enfin bref, j'ai passé une excellente journée, et encore une fois, c'est un moment qui restera à jamais gravé dans mon esprit.




Et puis finalement, même si j'ai adoré ma semaine dans son intégralité, il y a autre chose qui m'a vraiment plu et marquée. Comme je vous l'ai dit un peu plus haut, je suis cavalière, ou tout du moins, je l'ai été (pendant neuf ans plus exactement), et quand mon père m'a proposé de monter, sur la plage, je n'ai pu qu'accepter ! En même temps, j'avais face à moi de magnifiques chevaux arabes, entiers qui plus est (pas castrés, si vous n'êtes pas familiers avec les termes du jargon), donc très nerveux et au taquet. Je me suis donc retrouvée à cheval, au bord de l'océan, à galoper comme une folle, sans rien contrôler, le tout sur fond de coucher de soleil. Honnêtement... Je ne peux rien vous dire d'autre que "wow". C'était tout simplement magique. Bref, vous l'aurez compris, j'ai vécu là-bas ma plus belle expérience de cavalière, et si c'était à refaire, je le ferais sans hésiter !







Histoire de clôturer ce billet, voici quelques photos prises dans la ville ! Je suis désolée, elles ne sont pas parfaitement droites ou bien cadrées (à l'époque, je me contentais de photographier sans réellement faire attention).









Et voilà, c'est la fin de ce long, très long billet !  J'espère que ça vous aura plu ! Pour ma part, ça m'a fait très plaisir de vous parler d'Essaouira, et de tous les souvenirs qui y sont liés. Je crois que c'est le voyage que j'ai le plus aimé faire, malgré les quelques... Problèmes, qu'on a eus sur place (mais c'est de l'ordre du privé, et ça n'a donc rien à faire ici !). Et vous alors, quels sont vos meilleurs souvenirs de voyage ? Dites-moi tout ! (◡‿◡)


 Pour me contacter : plumvent.leblog@outlook.fr

You Might Also Like

6 plume(s) déposée(s)

  1. Ce devrait être un très joli voyage :) En tout cas, ton article me donne envie d'y aller ^^
    Pour ma part, je suis partie une semaine à Rome avec ma classe de latin en 5ème et ça reste un magnifique voyage !
    Bisous ma belle ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un très, très beau voyage oui ! Je te souhaite vraiment d'y faire un saut un jour, c'est une ville hors du temps :) Ah Rome, ça devait être super ! Les voyages scolaires sont souvent synonymes de bons souvenirs :)

      Merci beaucoup pour ton passage, gros bisous (◡‿◡✿)

      Supprimer
  2. J'ai adoré Essaouira j'en avais fait 2 articles d'ailleurs avec mes adresses et mes coups de coeur, c'est une ville qui mérite bien plus qu'une simple halte, on a passé 3 jours en famille inoubliables avec notre fils. Merci pour ce joli partage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je file lire tes articles alors :) ! C'est vraiment une ville... Magique ! J'ai tellement envie d'y retourner (et puis ta liste de bonnes adresses pourra m'aider à trouver les endroits sympas que j'ai pu rater !) :)

      Merci beaucoup pour ton passage, des bisous (◡‿◡✿)

      Supprimer
  3. J'aimerais beaucoup découvrir Essaouira !
    Mon plus beau souvenir de voyage reste mon road-trip en Californie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment une ville à découvrir, si tu as l'occasion d'y aller : Fonce ! Ahh la Californie, ça doit être beau, tu as dû passer un très bon voyage :)

      Merci pour ton passage, bisous (◡‿◡✿)

      Supprimer

Si vous voulez laisser un avis, par ici (◡‿◡✿)

Billets sponsorisés

Les articles accompagnés de ce logo sont des articles rémunérés

Crédits

Sauf mention contraire (citation des sources), tous les textes et images présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit.
Follow my blog with Bloglovin