Coup de cœur : Dreamland, de Reno Lemaire

vendredi, juillet 22, 2016


Hello vous !  Comment allez-vous ce matin ? On est déjà Vendredi, et je me rends compte qu'il ne reste plus qu'une semaine avant de passer au mois d'Août ! Honnêtement, je n'ai même plus l'impression d'être en vacances, puisque ça fait depuis mi-Mai que je ne fais plus rien de mes journées (façon de parler évidemment), mais quand même ! Cette année, je trouve que ces "grandes vacances" sont bizarres... Je suis la seule à avoir cette sensation ? Mais bref ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour vous parler d'un manga ! Ne prenez pas peur, vous allez voir, c'est un manga un peu spécial  Si vous me suivez sur Instagram, vous avez déjà dû voir que j'avais posté une photo de ce bébé la semaine dernière, et donc, vous avez dû voir qu'il est made in Montpellier ! Si vous avez envie d'en savoir plus, je vous invite à lire la suite (◡‿◡cliquez sur les photos pour une meilleure qualité



Point info.

Résumé : Terrence Meyer, un adolescent de dix-huit ans, est élève en terminale STMG1 au Lycée Jules Guesde. Sa mère est morte dans un incendie alors qu'il n'était âgé que de sept ans et depuis, il a une peur panique du feu. Mais un soir, alors qu'il rêve de sa mère prisonnière des flammes, il surmonte sa phobie en contrôlant le feu. Il rencontre alors un homme mystérieux, qui lui annonce qu'il est devenu un voyageur. Et c'est à partir de cet instant que tous les soirs, lors de son sommeil, il se retrouve transporté à Dreamland, le monde des rêves, où il croisera plusieurs personnes de son entourage qui sont également des voyageurs. Il formera par la suite un groupe, avec lequel il vivra de nombreuses aventures et avec lequel il tentera d'aller à Edenia, là où serait sa défunte mère...

Dreamland est un manga d'origine française, scénarisé et dessiné par Reno Lemaire, édité par Pika Edition. À ce jour, la série comporte quinze tomes et est encore en cours. Les tomes 1 à 5 ont été réédités (les trois premiers ont eu les trames et les couvertures de refaites, tandis que les deux derniers ont eu une simple refonte de la couverture), notamment grâce à la traduction de Dreamland en allemand.


Mon avis sur Dreamland.

Dreamland et moi, c'est une histoire d'amour qui a commencé il y a six ans ! C'est un ami du collège qui m'avait prêté les premiers tomes, m'assurant qu'il s'agissait d'une super histoire. Comment vous dire... Je crois qu'en cinq jours, j'avais lu les huit tomes sortis à l'époque ahah ! Dreamland c'est un énorme coup de cœur, et c'est donc avec grand plaisir que je vous en parle aujourd'hui.

Le tome quinze étant sorti il y a peu, j'ai décidé de relire toute la série, afin de bien me remettre dans le bain... Et j'ai eu l'impression de revivre mes premiers instants avec ce manga : Les mêmes sourires, les mêmes fous-rires, les mêmes moments de peine, d'énervement, et parfois même, j'ai été surprise à nouveau (bien que je connaissais l'intrigue et tout ce qu'il s'y passait) !

Dreamland, c'est des personnages assez fous, comme vous et moi : Des jeunes, des moins jeunes, des fêtards, des sages, des tarés, des drogués, des rigolos, des posés, des fonceurs, des têtes brûlées... Bref, Dreamland c'est toute une panoplie de protagonistes, parfois caricaturaux, mais toujours proches de la réalité. On a le personnage principal, Terrence, l'anti-héros dans toute sa splendeur : Un peu débile, maudit sur les bords, mais tellement attachant ; Savane (aka mon Bae), le mec bien macho, beau gosse, fêtard, bastonneur et ambitieux ; Sabba, le toxico de première, poissard et chanceux à la fois, vraiment lourd et hyper drôle à la fois ; on a aussi Ève, la bombasse du groupe, grande gueule, réfléchie mais très, très chiante. Bref, vous n'avez ici qu'un mince aperçu de ce qui vous attend côté personnages ! Je vous ai passé les grands Seigneurs Cauchemars comme Prévice, la reine des glaces, ou encore Asmodhéus, le fou roi des flammes ; les autres voyageurs marquants, comme Dolce Tejada, le corbeau, ou bien Toro Picana, ce personnage si mystérieux, un peu mis au second plan, mais dont on a envie de tout savoir ! Enfin bon, vous avez saisi l'idée. Dreamland, c'est un peu comme Game of Thrones : On nous balance des centaines de personnages en peu de temps, et puis on s'y fait, au fur et à mesure.

Mais les personnages, bien qu'excellents, ne font pas tout. Si j'aime autant ce manga, c'est aussi et surtout pour son histoire. Si vous n'avez pas trop compris de quoi ce joyeux bazar parle, en lisant le résumé plus haut, voici un petit récapitulatif des points importants : Dreamland, le monde des rêves, est peuplé de rêveurs (les gens comme vous et moi, les humains), de créatures des rêves (les habitants de Dreamland, qui ne sont pas humains), mais aussi de "voyageurs", des rêveurs qui ont surmonté leur plus grande peur et qui en ont fait leur pouvoir. Certains pouvoirs sont assez dingues, mais perdent toute leur crédibilité quand on se rend compte de quelle phobie ils proviennent (Savane, mon amour, qui avait peur des poissons, vous y croyez vous ?) ! Les voyageurs, à la différence des rêveurs, ont "conscience" qu'ils sont dans Dreamland, ce qui leur permet de contrôler leurs rêves (ce qu'on appelle des rêves lucides dans la vraie vie, en gros) ; Dreamland est un peu leur second monde : Quand ils sont éveillés, les voyageurs ont une vie normale, mais quand ils dorment, ils vivent quelque chose d'autre, de plus fort, d'imaginaire et qui est pourtant bien réel. Bref, ce manga a l'air assez complexe, mais au final, il ne l'est pas tant ! J'ai trouvé cette idée de pouvoir "voyager" dans nos rêves absolument géniale, et tout cet univers, cette histoire, tout ce monde créé par l'auteur m'a plu immédiatement.

Dit comme ça, Dreamland a l'air d'être un manga à l'histoire assez banale : Un personnage principal qui a un pouvoir et qui veut accomplir une quête. Cependant, tout le "background", toutes ces choses plus ou moins annexes (dont l'histoire de Diego Monkey, celle de Toro Picana...), bref, tout ce qui entoure Dreamland et ses habitants, tout ces mystères qui font qu'on veut en savoir toujours plus, toutes ces choses, en somme, rendent ce manga si unique et fou.

Bien que les dessins au début soient assez... Spéciaux (on est loin des traditionnels traits "japonais" qu'on peut retrouver dans One Piece ou Fairy Tail), je ne peux que vous conseiller de vous accrocher et de passer outre (de toute manière, le trait de Reno a bien évolué en quinze tomes, et c'est bien plus beau maintenant) ! Dreamland, c'est tout un monde qui mêle fiction et réalité, et qui, mine de rien, fait un bien fou. Je ne sais pas quoi vous dire de plus, à part de vous lancer dans l'aventure et de lire, à votre tour, ce manga que j'aime tant ! Vous pourrez trouver chaque tome pour 8€95 dans toutes les librairies (qui ont bon goût, cela va de soi).


Et voilà, c'est la fin de cette longue, longue revue ! J'espère sincèrement ne pas vous avoir perdu(e)s en cours de route ahah, mais j'avais vraiment envie de faire un article complet, puisque c'est vraiment un manga qui me tient à cœur, et que j'affectionne particulièrement  N'hésitez pas à me dire si vous avez envie d'y jeter un œil, ou même si vous connaissez déjà, je suis curieuse ! Dites-moi aussi si vous auriez envie de voir plus souvent des articles traitant de mangas (ou de bandes-dessinées) sur le blog, parce que mine de rien, j'en lis beaucoup (◡‿◡)

 Pour me contacter : plumvent.leblog@outlook.fr

You Might Also Like

2 plume(s) déposée(s)

  1. J'aime beaucoup les mangas :) Ça fait d'ailleurs un petit moment que je n'en ai pas lu ! Et j'ai bien envie de m'y remettre avec celui que tu nous présentes ^^
    Ce serait avec plaisir d'avoir plus de revues sur des mangas et des BD !
    Bisous ma belle ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille à 1000%, vraiment ! Après, il ne faut pas être sensible à l'humour gras et aux références sexuelles (on suit des ados/jeunes adultes, donc bon, ils parlent beaucoup de sexe et tout, mais ça fait "réaliste", c'est pas trop exagéré ni rien - c'est le genre de conversations qu'ont des gens de leur âge quoi !) :) C'est avec plaisir que je ferais plus de revues du genre alors !

      Des bisous (◡‿◡✿)

      Supprimer

Si vous voulez laisser un avis, par ici (◡‿◡✿)

Billets sponsorisés

Les articles accompagnés de ce logo sont des articles rémunérés

Crédits

Sauf mention contraire (citation des sources), tous les textes et images présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit.
Follow my blog with Bloglovin